Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

tchat1 
       
 

.

Course à Pied
Lundi 18h00/20h00 (CEC)

Mercredi 18h00/20h00 (CEC)

Vendredi 18h00/20h00 (CEC)

 

MarcheNordique
Lundi 9h00/11h00

Samedi 9h30/11h30

   

Dates Lieux de Rendez-vous Horaires
     
     
     
     
     
     
     
     

"La Passion nous anime ... la Qualité nous unit !! "
   
10 février 2016 3 10 /02 /février /2016 09:23
« Sportifs, mangez des crêpes et pas uniquement pour la chandeleur ! »

Par Corinne Peirano (Expert lepape-info, diététicienne-Nutritionniste)

Les gourmands en mangent toute l'année ! Tandis que les " Tradis "les savourent à l'occasion de la chandeleur. Et pour les sportifs, les crêpes sont quasi incontournables et à favoriser autour de l'effort

Intérêt nutritionnel

Les crêpes, traditionnellement, sont composées de farine, d’oeuf, de lait et cuites à la poêle dans de la matière grasse, beurre ou huile. Du point de vue nutritionnelle, cette préparation culinaire s’avère intéressante. Les crêpes sont en effet une source intéressante de glucides et de protéines animales et végétales (par le biais de la farine). D’un index glycémique moyen, elles ont une densité calorique élevée qu’il est bon de noter, d’autant plus conséquente si les déguste comme habituellement bien garnies (avis aux gourmands : il faut s’attendre à un effet boomerang sur la balance, si on abuse de crêpes et pâte à tartiner, chantilly et amandes effilées !). La densité nutritionnelle en revanche est faible. Cependant, en fonction de la farine utilisée, de préférence choisie complète ou a minima de calibre T65 voire T80, on pourra obtenir un apport de vitamines du groupe B plus important. Notamment pour les vitamines B1, B6 qui contribuent au métabolisme glucidique et protidique. Pauvres en antioxydants, on bénéficiera d’une synergie en vitamine C et E en consommant les crêpes fourrées avec des fruits frais (fruits rouges, lamelles de kiwi ou de mangue) arrosés de jus de citron et saupoudrés d’amandes ou de noisettes concassées.

Comment les déguster

Au petit-déjeuner par exemple pour remplacer pain ou céréales, en version sucrée (confiture, pâte à tartiner, crème de marron) et/ou version salée et protéinée avec une crêpe au sarrasin, garnie de jambon œuf tomates chèvre par exemple. Les crêpes peuvent composer un repas, pas uniquement au petit-déjeuner, en étant complétées d’une salade composée pour maintenir l’équilibre nutritionnel recommandé. Les crêpes peuvent en outre s’intégrer à un objectif nutrition, sport et performances. Amis sportifs donc, pensez à les prévoir dans vos menus lors des déplacements sur les lieux de compétition ! Les crêpes contribuent en effet à la formation du glycogène en amont d’un exercice physique, au maintien de la glycémie durant celui-ci ainsi qu’à la récupération, en favorisant la reconstruction musculaire et la restauration dudit glycogène après l’effort. Manger 1 à 3 crêpes au petit-déjeuner selon sa faim et ses besoins avant une compétition, sans abuser de produits sucrés en garniture, est une bonne façon combiner apport énergétique et gourmandise. Le bon choix : crêpe garnie de compote (maison, sans sucre ajouté) et banane coupée en rondelles arrosées de jus de citron frais.

Astuces poids : Si vous avez un menu crêpes, adaptez vos repas en limitant le cumul des féculents au cours de celui-ci.

Pour des crêpes sans gluten : choisissez la farine de sarrasin (index glycémique de 50) pour la version salée ou bien de la farine de coco (contient deux fois plus de fibres que le son de blé) pour des crêpes sucrées. Concernant les matières grasses, utilisez de l’huile de coco aux propriétés bénéfiques pour le poids et la santé.

Corinne Peirano (Expert Lepape-info Diététicienne-nutritionniste, http://corinne-peirano.wix.com/dieteticienne-paris)

Partager cet article

Repost 0
Published by Georges Fino
commenter cet article

commentaires