Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

tchat1 
       
 

.

Course à Pied
Lundi 18h00/20h00 (CEC)

Mercredi 18h00/20h00 (CEC)

Vendredi 18h00/20h00 (CEC)

 

MarcheNordique
Lundi 9h00/11h00

Samedi 9h30/11h30

   

Dates Lieux de Rendez-vous Horaires
     
     
     
     
     
     
     
     

"La Passion nous anime ... la Qualité nous unit !! "
   
13 octobre 2007 6 13 /10 /octobre /2007 22:00

L'édition 2007 du Marathon de Chicago, parmi le top 5 des plus grands marathons mondiaux, s'est couru sous une température caniculaire, la semaine dernière: 31° de moyenne sur le pacours, avec un taux d'humidité record à 86%.

Parmi les 36000 participants, un coureur de 35 ans est décédé au 27°km, alors que 350 autres athlètes ont dû être hospitalisés, selon les responsables de la sécurité. 5 coureurs sont à l'heure actuelle encore dans un état grave.

Le besoin hydrique des marathoniens était tel que les postes de ravitaillement ont manqué de bouteilles d'eau, laissant des athlètes totalement assoiffés. Tout cela a obligé les organisateurs à stopper l'épreuve au bout de 3h30 de course.

Dans ce désastre organisationnel et logistique, on note que c'est le Kényan Patrick Ivuti qui a remporté l'épreuve en 2h 11mn 11s.
Qui est partant pour le LaSalle Bank's Chicago Marathon 2008 ??


Repost 0
Published by Bernardi Damien - dans Histoire de l'athlétisme
commenter cet article
23 juillet 2007 1 23 /07 /juillet /2007 21:50

Quelle sensation cela doit être de rentrer en tête dans un stade olympique et de s'entendre acclamé par 80000 spectateurs !

En 1972, aux jeux olympiques de Munich, le favori du marathon est l'américain Franck Shorter. Pourtant à quelques centaines de mètres de l'arrivée, c'est un jeune allemand qui est en tête. Il rentre dans le stade sous les acclamations des 80000 spectateurs présents et persuadés d'ovationner Shorter.

Au lieu d'un athlète, il s'agit en fait d'un imposteur. Norbert Südhaus fait partie d'un camp de jeunes organisé à l'occasion des jeux olympiques. Agé de 16 ans, il trouve que l'ambiance est bien triste après les malheureux événements qui ont eu lieu au village olympique quelques jours plus tôt. Pour s'amuser, il décide sans trop y réfléchir de prendre part à la fin du marathon olympique. Adossé aux barrières de sécurité, il les franchit sans aucun mal et commence alors à courir en direction du stade, un dossard sur le dos. Apres son entrée triomphale dans le stade, spectateurs et officiels découvrent la supercherie. Sitôt la ligne passée, il est emmené auprès du président du comité d'organisation pour quelques explications. Südhaus n'eut aucune sanction suite à son imposture. Quand Franck Shorter, vrai vainqueur de ce marathon entra dans le stade, il n'eut pas droit aux ovations espérées. Il fut bien sur acclamé mais pas autant que ne l'avait été Südhaus. Ce dernier écrivit par la suite une lettre d'excuses à Shorter mais ne reçut pas de réponse en retour. Shorter eu du mal à digérer cet incident et déclara lors des jeux de 1976 qu'on le verrait entrer en tête sur le stade à moins d'un autre plaisantin. Malheureusement le plaisantin qui le devança cette année là, fut encore un allemand, du nom de Cierpinski, qui récidivera son exploit quatre ans plus tard à Moscou en devenant le deuxième homme - après Bikila - à devenir double champion olympique du marathon.

Les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures !!

Repost 0
Published by Georges Fino - dans Histoire de l'athlétisme
commenter cet article
26 juillet 2006 3 26 /07 /juillet /2006 19:28

Latifa Essarokh est devenue la première Française sous les 4 minutes sur 1500 m dames (3'59''61), en prenant la deuxième place de la course remportée par Maryam Yusuf Jamal (3'58''97), lors du Super Grand Prix d'athlétisme de Stockholm.

Essarokh, 32 ans, a amélioré de 88/100 l'ancien record de France (4'00''49) établi par Hind Dehiba le 28 août 2005, en Italie.

L'athlète, qui n'a "commencé le sport sérieusement qu'en 1996", est très remontée contre ceux qui s'étonnent de la voir émerger aussi tard au plus haut niveau. "Ce n'est pas normal, dit-elle. Ca me fout les boules. Il n'y a pas d'âge pour réussir. Il faudrait me venir voir à l'entraînement. Même avec un problème d'asthme et un ver solitaire que j'ai traîné pendant six mois, je me suis quand même entraînée."

Et quand on évoque son ancien compagnon Aïssa Dghoughi, condamné à quatre mois de prison avec sursis l'an dernier par le tribunal correctionnel de Villefranche-sur-Saône (Rhône) pour possession d'érythropoïétine (EPO), la réponse fuse: "Je n'ai plus de nouvelles. Je ne veux pas parler de ça."

Elle préfère rappeler qu'elle avait jusqu'ici été empoisonnée par "des blessures, des petits problèmes et des soucis" ou qu'elle a effectué un stage au Portugal avec l'équipe de France et trois stages au Maroc. Elle souligne aussi le rôle joué par son entraîneur Patrice Baral, avec qui elle avait déjà travaillé à Vanves (Hauts-de-Seine), avant qu'il n'ait plus le temps de s'occuper d'elle. "On a repris cette année et comme il est à la retraite, il me suit partout", a-t-elle souligné.

Absent exceptionnellement à Stockholm, il sera donc présent dans une autre ville suédoise, Göteborg, pour les Championnats d'Europe, du 7 au 13 août. "L'objectif, c'est de passer en finale et d'essayer de faire un petit truc, je ne dirais pas quoi, mais je vais essayer", déclare Essarokh.

L'athlète Latifa Essarokh lors des Jeux Olympiques d'Athènes, le 24 août 2004

Repost 0
Published by Bernardi Damien - dans Histoire de l'athlétisme
commenter cet article
22 juillet 2006 6 22 /07 /juillet /2006 14:55

Véritable chef d'oeuvre cinématographique et musicale, les Chariots de Feu (version originale: Chariots of Fire) est l'un des plus beaux films s'exprimant à travers un sport. Et ce sport, c'est l'athlétisme du début du 20° siècle.

Réalisé en 1981 par Hugh Hudson, le film s'inspire de l'histoire vécue de deux athlètes britanniques concourant aux Jeux Olympiques d'été de 1924 à Paris.
L'Anglais Harold Abrahams (interprété par Ben Cross), juif, surmonte l'antisémitisme et la barrière de classe pour pouvoir se mesurer à celui que l'on surnome l'Écossais volant, Éric Liddell (Ian Charleson) au 100 mètres. Liddell, fervent pratiquant protestant, déclare cependant forfait dans nombres d'épreuves car ses convictions lui interdisent de courir un dimanche.
Ces deux athlètes britanniques, prédisposés pour la course à pied, se servent alors de leur don, l'un pour combattre les préjugés xénophobes, l'autre pour affirmer sa foi religieuse.

Nominé pour sept oscars en 1982, il remporte 4 trophées dont celui de la meilleure musique (composée par Vangelis), et du meilleur film. A voir absolument pour les athlètes qui ne le connaissent pas.

Retrouver la musique du film par Vangelis en cliquant: Chariots de Feu - le Thème

CHARIOTS OF FIRE

Repost 0
Published by Bernardi Damien - dans Histoire de l'athlétisme
commenter cet article
12 juillet 2006 3 12 /07 /juillet /2006 02:58

Le Chinois Liu Xiang a amélioré son record du monde du 110m haies en s'imposant en 12"88 au meeting de Lausanne.

Le champion olympique améliore de trois centièmes de secondes son précédent record, qu'il codétenait depuis les Jeux d'Athènes, en 2004, avec le Gallois Colin Jackson. Le hurdler britannique avait pour sa part réalisé ce temps en août 1993 à Stuttgart.

 

Agé de 23 ans, Liu est le premier athlète chinois à avoir décroché l'or olympique sur la piste. Une blessure l'a handicapé en début de saison, l'obligeant à déclarer forfait pour les championnats du monde en salle de mars dernier.

Liu Xiang AmÉLiore Son Record Du Monde Du 110m Haies

Repost 0
Published by Bernardi Damien - dans Histoire de l'athlétisme
commenter cet article
26 juin 2006 1 26 /06 /juin /2006 23:26

La Russe Tatiana Lysenko, 22 ans, a battu le record du monde féminin du marteau avec un lancer de 77,41 m lors de la réunion d'athlétisme du Memorial Znamensky, samedi à Zhukovsky (région de Moscou).

L'ancien record (77,26 m) avait été établi le 12 juin dernier à Tula, lors des Championnats de Russie, par sa compatriote Gulfiya Khanafeyeva, 24 ans, qui avait battu de 20 cm le précédent record de Lysenko (77,06).
Voir article consacré ==>
Record du monde de Gulfiya Khanafeyeva

Grâce au 3e jet de sa série, la jeune Russe, médaillée de bronze aux Mondiaux 2005, retrouve donc son bien un peu moins de deux semaines après en avoir été dépossédée par Khanafeyeva. Cette dernière était quasiment inconnue au plan international avec pour tout palmarès deux troisièmes places aux Championnats d'Europe juniors 2003 et à la Coupe d'Europe 2005. Elle avait cependant frappé les esprits en réussissant un jet de 76,94 m le 31 mai dernier à Moscou.

Leur rivalité devrait atteindre les sommets lors des prochains Championnat d'Europe du 6 au 13 août à Göteborg (Suède). Elles devraient en revanche être partenaires en équipe de Russie lors de la Coupe d'Europe, les 28 et 29 juin à Malaga (Espagne).

Tatyana Lysenko (RUS) (Getty Images)

Repost 0
Published by Bernardi Damien - dans Histoire de l'athlétisme
commenter cet article
24 juin 2006 6 24 /06 /juin /2006 07:16

Il existe des coureurs qui marquent les esprits. Alberto Salazar, ancien marathonien cubain, naturalisé américain, aujourd'hui âgé de 44 ans, fait parti de ces coureurs atypiques.

Marathonien de haut niveau de 1979 à 1984, Alberto Salazar a détenu le record du monde de marathon de 1981 à 1984 en 2h08'13". Du haut de ses 1,81 m pour 64 kg, Salazar a remporté le marathon de New York en 1980, 1981, 1982.

Mais ce qui caractérisa Salazar, c'est d'abord et avant tout son caractère: athlète volontaire et orgueilleux, il voulait être le plus fort dans toutes les disciplines de la course à pied: piste, cross, marathon. Il amenait son propre corps aux limites du supportable: ainsi il perdit plus de 5 kg d'eau au cours d'un marathon couru en 2h15, soit 8% de son poids de corps... Largement de quoi provoquer une déshydratation profonde, un coma, un choc hypovolémique voire une crise cardiaque !!

On raconte que pour préparer le marathon des Jeux Olympiques de Los Angeles en 1984, ville très polluée, il courrait dans son garage sur tapis roulant, avec le moteur de sa voiture en marche afin de s'habituer à la pollution !! Grand Favori des J.O, il s'écroula: diagnostic, surentraînement.

Puis il stoppa sa carrière en 1985 car affecté par des blessures multiples au genou et au tendon d'Achille. Mis au repos forcé par un corps et un mental qui l'abandonnent, Salazar connut alors une très grande période de dépression et de fatigue latente dûe à des années de surentraînement en pleine chaleur et dans des conditions particulières...

«Durant des années, j'étais si épuisé que je m'endormais au bureau. Je n'avais plus aucune énergie. Un simple footing m'anéantissait.» affirmait-il au début des années 90. Puis, est venu le temps de la ressurection sportive pour Salazar avec le lancement du... Prozac. « On me l'a conseillé et en trois jours je me suis senti mieux. » Peu après, il remporta en Afrique du Sud le marathon Comrades, la course la plus dure au monde, et aujourd'hui, bat tous les records nationaux vétérans aux USA...

Repost 0
Published by Bernardi Damien - dans Histoire de l'athlétisme
commenter cet article
14 juin 2006 3 14 /06 /juin /2006 19:23

La Russe Gulfiya Khanafeyeva a établi lundi 12 juin, avec un jet à 77,26m un nouveau record du monde du lancer du marteau féminin, lors de la 2e journée des Championnats de Russie d'athlétisme à Tula, a annoncé la Fédération internationale (IAAF).

La Russe a battu de 20cm l'ancien record (77,06m) établi par sa compatriote Tatiana Lysenko le 15 juillet 2005 à Moscou.

Khanafeyeva, qui a fêté ses 24 ans le 4 juin, a réalisé la marque lors de son 3e jet en finale du lancer du marteau des Championnats de Russie, alors qu'elle était devancée par Lysenko, a précisé l'IAAF sur son site internet. Avec cinq de ses six jets en finale au-delà des 74m, elle a également remporté le titre de championne de Russie.

L'athlète, quasiment inconnue au plan international avec pour tout palmarès deux troisièmes places aux Championnats d'Europe juniors 2003 et à la Coupe d'Europe 2005, avait déjà amélioré de plus d'un mètre et demi la meilleure performance mondiale de l'année, le 31 mai, en réussissant un jet à 76,94 m, à 12cm du record du monde, lors d'un meeting organisé à Moscou.

Stand de marteaux féminins lors d'une compétition au Stade de France à Saint-Denis, le 26 août 2003

Repost 0
Published by Bernardi Damien - dans Histoire de l'athlétisme
commenter cet article
24 mai 2006 3 24 /05 /mai /2006 15:16

L'athlète marocain Hicham El-Guerrouj a annoncé officiellement sa retraite ce lundi 22 mai. Emu, le double champion olympique (1500m et 5000m) et quadruple champion du monde du 1500m a expliqué qu'il allait désormais entamer une "nouvelle vie".

"Durant 16 ans, j'ai fait du sport. Maintenant, je veux commencer une nouvelle vie", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à Casablanca. Il a remercié ses amis, sa famille et tous ceux qui l'ont accompagné tout au long de sa carrière. "Merci, merci, merci. Mille mercis", a-t-il dit en arabe, sa langue maternelle. "Je veux dire aux Marocains que tout est possible".

Depuis son doublé olympique, El-Guerrouj n'avait plus disputé de réunion d'athlétisme ou de compétition internationale. A 31 ans, il continuait néanmoins de s'entraîner à Ifrane, dans le nord du Maroc.

Médaillé d'argent aux Mondiaux de 1995, il a remporté les quatre titres mondiaux suivants sur 1500m (1997, 1999, 2001, 2003), une passe jamais réalisée avant lui. Champion olympique du 1500m et du 5000m en 2004, le Marocain détient aussi le record du monde du 1500m (3:26.00 en 1998) et du mile (3:43.13 en 1999). Il est par ailleurs le détenteur des records mondiaux du 2000m ainsi que du 1500m et du mile en salle.

Membre du Comité international olympique (CIO) et de la commission des athlètes de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), il s'était dit "partagé" entre l'idée de prendre sa retraite ou de poursuivre sa carrière, lors d'une rencontre organisée le 29 mars à Rabat par le Comité national olympique marocain (CNOM).

Repost 0
Published by Bernardi Damien - dans Histoire de l'athlétisme
commenter cet article
12 mai 2006 5 12 /05 /mai /2006 20:03

L'Américain Justin Gatlin a battu le record du monde du 100m en 9''76° (vent favorable: + 1,7 m/s), ce vendredi 12 mai lors de la réunion d'athlétisme de Doha au Qatar.

Justin Gatlin, champion olympique du 100m et champion du monde du 100m et 200m, a amélioré d'1/100 la marque du Jamaïcain Asafa Powell, établie le 14 juin 2005 à Athènes en Grèce.

"Je suis très heureux d'avoir battu le record du monde", a déclaré Gatlin, 24 ans. "Je savais que ça viendrait. C'est la troisième fois que je cours à Doha et c'est la troisième fois que j'ai de la chance."

Evolution du record du 100m
9.95 Jim Hines (USA), 14/10/68 à Mexico
9.93 Calvin Smith (USA), 03/07/83 à Colorado Springs
9.92 Carl Lewis (USA), 24/09/88 à Séoul
9.90 Leroy Burrell (USA), 14/06/91 à New York
9.86 Carl Lewis (USA), 25/08/91 à Tokyo
9.85 Leroy Burrell (USA), 06/07/94 à Lausanne
9.84 Donovan Bailey (CAN), 27/07/96 à Atlanta
9.79 Maurice Greene (USA), 16/06/99 à Athènes
9.77 Asafa Powell (JAM), 14/06/05 à Athènes
9.76 Justin Gatlin (USA), 12/05/06 à Doha

Justin Gatlin, Record Du Monde Du 100 MCoby Miller, Justin Gatlin

Repost 0
Published by Bernardi Damien - dans Histoire de l'athlétisme
commenter cet article